Pour comprendre le sable, commençons par le début: d'où vient-il?

De différents horizons: il peut être détritique, alluvionnaire, éolien, mécaniquement élaboré par l'eau, le gel ou le vent.

Du glacier au torrent, puis par la rivière enfin par le fleuve, il voyage pour arriver à la mer  où il forme les plages, masse énorme de sable qui avec la complicité du vent formera des dunes.

La particularité du sable est d'être une roche fluide en phase transitoire de transformation; je m'explique:

Au départ une roche qui se désagrège sous l'action de différents agents mécaniques cités plus haut puis transportée par l'eau jusqu'à des zones de sédimentation, entassement et compression par le poids de la hauteur de la couche, consolidation de l'ensemble par un ciment naturel et enfin renaissance d'une nouvelle roche qui ne peut avoir rien de commun à la roche d'origine.

Un exemple que l'on rencontre très fréquemment: le grès, cette roche sédimentaire n'est autre que l'accumulation de grains de quartz rendus solidaires par compression et liés par un ciment naturel.

Cette nouvelle roche remontera à la surface de la Terre, notre sol étant en perpétuel mouvement, subira un jour l'érosion et la transformation en sable et le cycle repartira

Ceci bien sur à l'échelle temps de la Terre où l'on compte non pas en années même en siècles, mais en millions d'années.

De là à dire que le sable est un des éléments d'un mouvement perpétuel il n'y a qu'un pas! Et de là à dire que le sable est une roche vivante, j'aime à le penser!

C'est sûrement pour cela que je l'aime, ce grain de sable me replace moi homme, à ma juste place par rapport à notre Terre: un infime instant à coté de cette presque éternité.

- à suivre …..

gr_s
exemple de grès dit de Fontainebleau.