Je vois souvent dans les demandes sur les moteurs de recherche la question suivante :

« Densité du sable »

Question à laquelle il n’est pas facile de répondre, le sable n’a pas une densité spécifique mais de multiples densités suivant sa composition minéralogique.

Pour essayer de donner une réponse cohérente, j’ai fait une petite étude sur plus de 500 sables de ma collection, pour ce faire j’ai pesé mes 503 premiers tubes, comme ils sont identiques et pratiquement tous remplis de la même manière. Connaissant le poids de mes tubes j’ai pu sans difficulté déterminer le poids de sable pour chaque échantillon et ayant le volume de mes tubes de là j'en ai déterminé la densité de chaque sable.

Une fois fait j’en ai tiré un tableau avec une répartition  des densités:
de <à1,
de 1 à 2,2 par dixième (de 1 à 1,1 ; de 1,1 à  1,2 ; …)
et enfin le plus lourd 2,2 à 2,6 et 2,6 à 3

 Je ne suis pas allé plus loin car la densité 3 est le maxi de mes sables.

 

 

                                                                                                     
 

Densité

 
 

Nombre de sables

 
 

Pourcentage

 
 

<   à 1

 
 

2

 
 

0,40%

 
 

de   1 à 1,1

 
 

4

 
 

0,80%

 
 

de   1,1 à 1,2

 
 

13

 
 

2,58%

 
 

de   1,2 à 1,3

 
 

13

 
 

2,58%

 
 

de   1,3 à 1,4

 
 

47

 
 

9,34%

 
 

de 1,4 à 1,5

 
 

128

 
 

25,45%

 
 

de 1,5 à 1,6

 
 

100

 
 

19,88%

 
 

de 1,6 à 1,7

 
 

145

 
 

28,83%

 
 

de   1,7 à 1,8

 
 

29

 
 

5,77%

 
 

de   1,8 à 1,9

 
 

14

 
 

2,78%

 
 

de   1,9 à 2

 
 

3

 
 

0,60%

 
 

de   2 à 2,1

 
 

1

 
 

0,20%

 
 

de   2,1 à 2,2

 
 

2

 
 

0,40%

 
 

de   2,2 à 2,6

 
 

1

 
 

0,20%

 
 

de 2,6 à 3

 
 

1

 
 

0,20%

 
 

Total

 
 

503

 
 

 

 

 

Dans cette série de sables on trouve toutes sortes d’horizons, sable de plage, de rivière, de lac, de carrière, fossilifère, d’origine volcanique, détritique, éolien ou alluvionnaire, des déserts ou de plages coralliennes.

Les origines sont  assez éclectiques et le nombre d’échantillons est représentatif des sables terrestres pour pouvoir en tirer des valeurs significatives.

Les plus légers – densité inférieure à 1 – sont un sable corallien à forte proportion de débris d’animalcules ayant pour origine la Sardaigne - Santa Teresa di Gallura - Rena Bianca

et un sable fossilifère ayant pour origine Villiers Saint Frédéric dans le 78

Ce très faible poids s’explique par l’hétérogénéité de ces sables et de la présence de corps creux.

 

Le plus lourd est un sable venant de Mayotte – plage de M’Bouini au sud de l’île, sa densité est de 3, il est composé de magnétite, minerai de fer qui accuse une densité de 5,17 à 5,18 lorsqu’il est en masse.

 

En examinant le tableau ci-dessus on peut en déduire que près des ¾ des sables ont une densité répartie entre 1,4 et 1,7 avec une majorité pour la plage 1,6 à 1,7.

 

Cette petite étude sans prétention prouve que la notion de densité pour les sables rejoint la notion de composition pour ces mêmes sables : chaque sable a une composition différente et donc une densité différente, c’est là tout l’intérêt que les arénophiles y trouvent : un même nom pour une infinité de différences ; c’est ça la magie du Sable !

- à suivre ...