On me demande bien souvent si j'ai des sables du Tibet, je suis désolé je n’en ai pas, et si par hasard vous en avez je suis preneur !

Au-delà des problèmes politiques qui assaillent  ce pays, ne rentrons pas dans cette polémique ce n’est pas le sujet de ce blog, il y a quelque chose de magique et de mystérieux dans ce pays mais comme il est peu présent sur les tablettes des tour-opérateurs  il fait partie des destinations rares et les sables du Tibet ne sont pas légion dans les collections !

Par contre on arrive à trouver des sables venant des confins du Toit du Monde, et j’ai cette chance de posséder quelques échantillons du Népal et du Bhoutan.

Ne vous attendez pas à des sables extraordinaires, ce sont des sables détritiques dus à l’érosion de cet immense massif montagneux qu’est la chaîne de l’Himalaya.

 Tout d’abord le Royaume de Népal, avec son drapeau unique dans le monde de par sa forme,

d_nepal

Etat qui s’étire au sud du massif de l’Annapurna, il y a plus de 50 ans, le 3 juin 1950, Maurice Herzog et Louis Lachenal conquéraient les premiers 8000 mètres, du haut de mes 7 ans ils avaient atteint le Ciel !

J’ai donc un sable de ce coin, situé à 50 Km à vol d’oiseau du sommet mythique, il vient de la Rivière Birethanti au N-O de Pokhara : latitude (l : ) 28°14’ N et longitude (L : ) 84°00’ Est.

2156_n_pal

Sable n° 2156

2156_00
Détail du sable - les micas

2156_01
Détail du sable - grains de quartz

2156_02
Paillettes isolées de mica

Ce sable est composé de quartz et de cornaline, de micas muscovite et biotite, les deux variétés en abondance, de grains de micaschiste et de grains rose indéterminés.

Du Bhoutan, pays jouxtant le massif de l’Himalaya et séparé du Népal par le Sikkim ,

d_bhoutan

deux sables, le premier très semblable à celui de Népal mais plus fin, venant également d’une rivière près de Punaka : la Mochu  (l : 27°46’N – L : 89°53’ E)

1773_bhoutan
Sable de la rivière Mochu

et un second récolté au col de Denchukha à 3 500 m (l : 27°01’N – L : 89°10’ E) d’altitude qui lui est un sable limoneux également chargé de mica en très fines paillettes et de couleur vert caca d’oie (nom de couleur qui fait bien rire nos amis anglo-saxons !)

3662_bhoutan
Sable du col de Denchukha

Comme vous le voyez rien de bien transcendant dans les couleurs, comme beaucoup de sables, ils n’offrent que peu d’intérêt esthétiquement parlant, c'est avant tout l'origine qui est intéressante pour la collection..

- à suivre ...